Les Folles Complaintes

_

Spectacle

chanté par Anne Calas
avec Patrick Reboud à l’accordéon
mise en scène de Denis Bernet-Rollande
joué depuis 2016

-

 

Chanter Trenet, c’est marcher face au soleil, nos ombres derrière nous. Chanter à la fois la nostalgie, la perte, et la joie d’être au monde.  Et si sous le vernis de la fantaisie et de la légèreté affleurent toujours les gouffres intimes, la joie n’est jamais loin derrière, nous mordant les mollets comme un chien de berger. Comme un rempart à la mélancolie. Son univers poétique à la Max Jacob nous enchante et nous étreint. Nous voyageons avec lui sur les routes de France, croisant Gershwin, Cocteau, Francis Blanche et Cab Calloway. Des canards qui parlent anglais. Des maisons de gardes-barrières. L’ennui des dimanches et les premiers congés payés. Paris. Le sud. La mer. Le rideau rouge, qui bouge bouge. La géographie d’une noix. Les fric fric frac, les flic flic flac, le lent débit des longs bidons, le soleil et la lune. La mère qui n’est pas là. Notre cœur qui fait boum. L’amant fantôme dans le lit du petit cocu qui veille. Et la bonne se donnant de la joie avec une passoire derrière la porte de bois.

Trenet c’est le vagabond chantant sur les chemins avant d’aller se pendre au matin. Chantant, comme un fou. Coûte que coûte.

Trenet, c’est notre génial héritage infernal.


Ce spectacle de poche se joue aussi bien dans des théâtres qu’à domicile.
-

Contactez-nous (communication@annecalas.com
et nous vous donnerons tous les détails nécessaires pour organiser notre venue !